Thierry Pélicant

Publié le par Camille Chéné

Né en 1957 à Sainte Adresse, Thierry Pélicant se consacre à la direction d’orchestre suite à sa rencontre en 1977 avec Jean-Claude Hartemann, directeur de la musique de l’Opéra comique et de la réunion des Théâtres lyriques Nationaux.

 

 

Directeur musical de la ville de Montivilliers, près du Havre, Thierry Pélicant dirige régulièrement les deux formations symphoniques de la “Cité des abbesses”, l’Ensemble Boïeldieu (1998) et l’Orchestre symphonique de la ville (1976). En 1981 il devient le trente troisième chef du “Concert”, Orchestre Philharmonique du Département de l’Oise, fondé avant 1750 à Beauvais.

 

 

Passionné par la musique Française, il a recréé une symphonie perdue de Gossec et des pièces lyriques oubliées de Boïeldieu, Méhul et Philidor. Il a retrouvé et reconstitué la Messe solennelle de Louis-Victor-Adrien Boïeldieu, fils du “Grand Boïeldieu”. Il a également dirigé à Paris et au Festival Massenet de Saint-Etienne la création mondiale de la Suite parnassienne de Jules Massenet. Cette oeuvre a fait l’objet d’un enregistrement pour les éditions Malibran salué par la critique (ffff Télérama).

 

 

Compositeur, il a écrit principalement des pièces concertantes (concerto pour orgue, pour hautbois, pour basson, pour cuivres, Rhapsodie pour violon, concerto pour contrebasse), des symphonies, dont la troisième, “sérénade”, était une commande du Festival de Nyons. Un opéra bouffe, “Elise et le fantôme” et un opéra inachevé, “Ribouldingue ou La Parturition des Pieds Nickelés” n’ont été joués en concert que par extraits. “Ombre Légère”, un cycle de mélodies pour soprano, harpe et orchestre a été créé en 1996 à l’Abbaye Royale du Moncel dans le cadre du festival Musique dans l’Oise. Son Oratorio de Noël pour baryton, choeur et orchestre, “Et de toi, Bethléem”, composé sur un livret du poète Luis Porquet a été créé en Décembre 1998 à la cathédrale de Senlis et enregistré avec le baryton Malcolm Walker avant d’être représenté en Allemagne et en Russie. Son Concerto lyrique pour orgue et orchestre, commande de la ville de Montivilliers, a été interprété pour la première fois en juin 2000 pour célébrer la restauration de l’abbaye de Montivilliers. Son Psaume 22, pour basse et orchestre, commande de la Route des Abbayes Normandes, a été créé et représenté à cinq reprises. Quelques pièces de musique de chambre sont à son catalogue (Sonate pour cor, “Musiques d’Eglise”, Les sept piliers de la sagesse, pour octuor de vents et contrebasse, La partition, pantomime pour une danseuse, voix off avec quintette pour piano et vents). Il a également écrit pour le quatuor Denner des pièces pour clarinettes (Ouverture dramatique et sentimentale pour quatuor, Frascati, pour quatre quatuors et ensemble de clarinettes, De la force- De la sagesse- De la beauté, trois pièces pour 2 clarinettes et cor de basset). Certaines de ces pièces ont fait l’objet d’un enregistrement.

 

 

Son premier roman, Carnets de Walter Crane, a été édité en janvier 2005 chez Tirage(s) limité(s).

Publié dans tirageslimites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eric spicq 06/02/2008 14:09

Saches que je partage ta peine.eric spicqspicq.eric@neuf.fr